EADS traverse 2012 sans encombre

Le groupe d’aéronautique et de défense EADS a publié des résultats supérieurs aux prévisions du groupe pour l’année 2012, un chiffre d’affaires en hausse de 15 % (à 56,48 milliards d’euros), un bénéfice net en augmentation de 19 % (à 1,23 milliard d’euros), alors que les analystes attendaient un bénéfice net de 1,475 milliard et un chiffre d’affaires de 54,88 milliards.

Le groupe annonce qu’il proposera à l’assemblée générale des actionnaires un dividende de 0,60 euro par action, contre 0,45 pour l’année 2011.

Livraisons record et carnets de commandes pleins

Cette bonne performance est due en grande partie à la hausse des volumes et un taux de change favorable du dollar américain pour Airbus Commercial, ainsi que les fortes progressions d’Eurocopter et Astrium.
Airbus Commercial a effectué un nombre record de 588 livraisons d’appareils commerciaux, dont 30 A380.

Le chiffre d’affaires consolidé d’Airbus a progressé de 17 %, tandis que ceux d’Eurocopter et Astrium ont progressé sous l’effet positif de la hausse des activités de maintenance et de réparation, ainsi que de la consolidation sur un exercice complet des activités de Vector Aerospace.

Option binaire : Perspectives 2013

Fin décembre 2012, le carnet de commandes du Groupe s’établissait à 566,5 milliards d’euros, en hausse de 5 %. Le carnet de commandes des activités de défense a reculé à 49,6 milliards d’euros.

En tenant compte de l’impact connu des problèmes de fissures des pieds de nervure des voilures de l’A380 pour environ 85 millions d’euros sur la base de 25 livraisons en 2013, EADS table pour 2013 sur un bénéfice d’exploitation avant éléments non récurrents de 3,5 milliards. Par ailleurs, puisque le groupe n’a pas inscrit de nouvelle charge pour retard sur son nouveau long-courrier A350, attendu pour la fin 2014, au-delà de celle de 124 millions annoncée l’été dernier, les éléments non récurrents futurs devraient se limiter aux effets de change euro/USD.

Cours action bourse direct
Le cours de l’or en bourse